Feeds:
Posts
Comments

Posts Tagged ‘recipe’

Here’s a video of Ricardo describing the correct way to melt chocolate. There are some interesting things to note about the language in this video:

  • You’ve a great example of the dzidzu in this clip. At 1:18, Ricardo says the word dur, which you’ll hear very distinctly pronounced as dzur.
  • The expression une espèce de means “a sort of.” For example, le bonobo est une espèce de singe (the bonobo is a sort of ape). But Ricardo doesn’t say une espèce de in this clip; he says un espèce de. The feminine form is considered to be the “correct” one, so it’s best to use that one in writing. But note that you’ll also hear the masculine when people speak spontaneously.
  • The third-person singular form of the verb bouillir is bout. For example, l’eau bout (the water is boiling). If we follow the rules of written French, bout becomes bouille in the subjunctive: on veut pas que ça bouille. But Ricardo says boue instead: on veut pas que ça boue. There’s a helpful article from the OQLF about the verb bouillir. They use the word erreur to describe anything that deviates from the usual rules, but these “errors” are so prevalent that it seems misguided to call them that. Still, you should probably follow the rules in writing. Here’s a complete conjugation of the verb bouillir.

Quand on veut faire fondre du chocolat, le problème qu’on rencontre souvent c’est que plutôt que de le faire fondre, on le fait cuire. Et là, notre chocolat va devenir granuleux, et si on le fait refiger, souvent vous allez voir apparaître en surface un espèce de film un peu blanc.

Donc, pour mettre toutes les chances de notre côté, ce que je vous conseille d’utiliser, c’est un bain-marie. Un bain-marie, c’est une casserole avec un peu d’eau au fond. Faut pas que l’eau touche à la partie supérieure du bain-marie. Ce qui va faire fondre notre chocolat, c’est la vapeur, température égale, et on veut pas non plus que ça boue, ça va être trop chaud. Juste frémir, c’est parfait.

L’autre chose très importante, c’est de hacher le chocolat assez finement. Plus il sera haché, plus il va fondre rapidement.

Faites fondre le chocolat tout doucement, jusqu’à ce qu’il soit fondu à peu près aux trois quarts. Après ça, on ferme le feu; la chaleur résiduelle va faire le reste. Faites attention de jamais échapper une goutte d’eau dans cette préparation-là parce que le chocolat risque de figer. Si jamais ça vous arrive, ben ajoutez encore un peu plus d’eau. Ça va refondre et vous allez avoir quelque chose de soyeux et de lisse.

Par contre, ça redeviendra jamais dur. Mais pour une fondue au chocolat, par exemple, y’a pas de problème. Fondu tout doucement comme ça, vous allez avoir un chocolat parfait pour réaliser n’importe quelle recette. Il faut qu’il soit soyeux, brillant, onctueux.

J’aurais pu aussi faire fondre mon chocolat au micro-ondes, mais c’est délicat. Alors si vous voulez vous essayer, faites-le à puissance «médium», jamais plus de vingt secondes à la fois, remuez parce que le chocolat va fondre sans perdre sa forme. Ça c’est vraiment la façon la plus sécure de le faire — au bain-marie.

faire fondre du chocolat, to melt chocolate
faire cuire du chocolat, to cook chocolate
granuleux, rough, lumpy
faire figer du chocolat, to solidify chocolat
un espèce de film, a sort of film
pour mettre toutes les chances de notre côté, to be on the safe side
un bain-marie, you can read what a bain-marie is on Wikipédia
on veut pas non plus que ça boue, it shouldn’t boil either
frémir, to tremble, shake (just before boiling point)
échapper une goutte d’eau, to drop a drop of water
soyeux, silky
lisse, smooth
onctueux, smooth, creamy
au micro-ondes, in the microwave
s’essayer, to have a go
remuer, to stir
sécure, safe (sécure is borrowed from English; OQLF gives examples)

Read Full Post »